La Gazette endocrinienne

« Je préfère encore baiser mon doigt. »