La Gazette endocrinienne

« Sans la liberté de délirer, il n’est point d’internement préventif. »