Le mat

Texte sécrété par le pancréas
de Mme Aa, L'Antiphilosophe

(Googlemancie)

Ô toi Google, toi qui détiens les secrets de milliards d’incarnations, dis-moi…

D’où me vient ce désir impétueux de liberté ?
La chaleur pénétrante rassure mon désir de te posséder à jamais.

Vais-je trouver ma voie si je marche toujours ainsi, en dehors du troupeau?
Avant d’acheter il est indispensable de se rendre sur place et voir les parents.

Pourquoi ai-je toujours envie de fuir et de courir, quitte à me perdre ?
Ecorchée vive, parce que la vie, parce que je me tue à vivre.

Le mat

N’est-ce pas insensé que d’affronter seule et nue les dispositifs du pouvoir ?
Mais n’est-ce pas là nouvelle utopie ?

Quand basculerons-nous enfin dans le monde des vivants?
Que dire qui ne soit que compassion, quand tout nous invite à l’insurrection ?

Comment concilier mon désir de liberté et celui de jouir avec mes semblables ?
Voilà le terme de mes désirs, et mon bonheur est d’en approcher peu à peu de quelques degrés.